Pourquoi ma vie est un échec ? L’auto-sabotage

 In Articles

Entendez-vous cette voix qui vous dit que ça ne sert à rien, que vous allez échouer, qu’il ne faut pas faire confiance aux autres ? Connaissez-vous ce critique intérieur qui juge, vous parle mal, vous dévalorise, vous déprime….

Si oui, je suis désolé de vous dire que je me réjouis de me sentir moins seul !!

Bienvenue chez celles et ceux qui font de l’auto-sabotage, qui abritent un saboteur fou, une plaie, une sorte de pervers narcissique à qui on a envie de claquer le beignet, qui vous coupe de vous-même et des autres en apportant des émotions négatives et du découragement.

Essayons de mieux comprendre et d’apprendre comment gérer ce mécanisme infernal pour mieux s’en libérer et lâcher prise.

L’auto sabotage c’est quoi ?

Il s’agit de la somme des comportements, pensées, habitudes et attitudes conscientes mais le plus souvent inconscientes, qui vous éloignent de la vie dont vous avez envie. 

Malgré le profond désir de vivre une vie épanouie avec soi-même et les autres, nous pouvons faire preuve d’une capacité inouïe à créer exactement le malheur que l’on voudrait s’épargner. Bien que l’on sache que ce n’est pas “juste”, on peut se surprendre à avoir des comportements répétés, des réactions, des attitudes qui provoquent des échecs, de la frustration, de la déception, du mal être et de l’incompréhension de la part de l’entourage.

Les troubles qui apparaissent avec ce phénomène peuvent même être physiques, on peut se sentir anxieux et sujet à la migraine, avec un sérieux manque de confiance en soi. Les échecs amoureux se multiplient, la vie amoureuse en général devient compliquée (lorsqu’elle n’est pas guidée par la dépendance affective). On finit par ressentir une vraie incapacité relationnelle, souvent marquée par la peur du regard des autres.

Cela se répète et on s’étonne d’attirer toujours les mêmes personnes, les mêmes évènements, les même situations et de vivre les mêmes échecs et déceptions. C’est la loi de l’attraction dans ce qu’elle a de plus désagréable à vivre !

À l’origine de l’auto sabotage

L’éducation et la société en général jouent un rôle primordial dans la capacité à s’auto-saboter. Les injonctions des parents, des enseignants, les blessures émotionnelles, les troubles de l’attachement, la dévalorisation, les critiques mal formulées, l’entretien de pensées limitantes, et j’en passe, auront évidemment conditionné notre personnalité donc nos pensées, peurs, comportements et réactions dans un climat d’insécurité.

Quoi qu’il en soit, il est évident que les comportements d’auto-sabotage, bien qu’inconscients la plupart du temps, sont inspirés des blessures du passé.

Soucieux de ne pas souffrir, nous adoptons des actions et surtout des inactions destinées à nous éviter de souffrir. Lise Bourbeau parle des blessures de rejet, d’abandon, de trahison, d’humiliation, d’injustice…

Par exemple, si ma peur est d’être rejeté, je vais développer des comportements souvent inconscients qui font que je vais m’isoler toujours plus et ce, même si mon désir est de me rapprocher des autres.

Si j’ai une blessure de trahison, j’ai peur d’être trahi par les autres, logique !. Ainsi, alors que j’aimerais bien créer des partenariats, je me sabote, je m’arrange inconsciemment pour que ça ne marche jamais.

Et on pourrait vérifier cela avec n’importe quelle peur, ou blessure.

auto sabotagePeut-on s’en sortir?

Oui et non ! Je pense que nous aurons toujours une tendance à vouloir éviter de souffrir en adoptant des comportements d’auto-sabotage.

Il faut bien saisir la subtilité suivante :

Notre cerveau émotionnel et archaïque n’a qu’une seule mission : nous protéger de la souffrance et nous tenir en vie. S’il considère qu’une situation peut générer du mal-être et de la souffrance, alors il fera en sorte que ça n’arrive pas, même si au final, de ce fait c’est en réalité bien plus douloureux.

C’est essentiel de le comprendre pour ne pas ressentir la culpabilité de se saboter.

Néanmoins, même si cette tendance à l’auto-sabotage est naturelle, émotionnelle et bienveillante (donc pas raisonnée), il est tout à fait possible de ne pas la laisser diriger notre vie et de réussir à composer avec elle.

Comment sortir de l’auto sabotage ?

Développer sa conscience au sujet et accepter ses blessures émotionnelles, son système de pensées, ses croyances, ses peurs, sont essentiels pour ne pas vous laisser diriger par cette partie de vous qui cherche à vous protéger, mais de ce fait vous mène aussi exactement à l’opposé de là ou vous voulez vous rendre dans la vie.

C’est la première condition, car vous ne pourrez jamais changer ce dont vous n’avez pas conscience. 

Par la suite, des pratiques comme l’EFT, l’hypnose, la PNL, les techniques de coaching, et bien d’autres, aideront à vous libérer des carcans inconscients.

Un accompagnement par un thérapeute, via la psychothérapie par exemple, vous permettra aussi de trouver un maximum d’autonomie et de reprendre confiance en vous, de retrouver une estime de soi pour créer la vie qui vous fait en vie ! Vous gagnerez un temps précieux et vous éviterez bien des souffrances et une solitude dont vous n’avez pas besoin.

En conclusion

  • L’auto-sabotage est quelque chose de naturel et même de bienveillant ! Par contre, puisque c’est animé par la peur, la phobie, ce n’est pas rationnel et rarement objectif.
  • Quel que soit le domaine de vie, il est utile d’identifier et de comprendre les pensées, blessures, traumatismes, comportements et peurs qui vous limitent et donc vous sabotent.
  • Lorsque vous développez votre conscience, vous pouvez commencer à transformer vos peurs avec des approches comme l’EFT, l’hypnose, le coaching, en auto-traitement ou en étant accompagné.

Pour aller plus loin

blessure de rejetLa blessure de rejet est source de nombreuses pensées et comportements d’auto sabotage.  Voici un document accessible gratuitement pour mieux comprendre cette blessure et vous libérer de l’auto sabotage qu’elle génère : http://steves.fr/5n55

Contactez-nous

Vous avez une question? Envoyez-nous un mail.

Not readable? Change text. captcha txt
Confidences d'un homme en quête de sensComment j'ai osé me montrer malgré ma blessure de rejet