le Triangle de Karpman: victime, bourreau, sauveur…

 In Carnet de voyage

Dans ce vlog, je t’explique pourquoi je suis parti sans Caroline pour pas tomber dans le triangle de karpman. Vous arrive-t-il parfois de vous poser en tant que victime et d’attendre que quelqu’un joue le rôle du sauveur?

Attendre des autres qu’ils jouent le rôle du sauveur en se mettant dans le rôle de la victime, nous fait rentrer dans le triangle de Karpman. Ce triangle se compose de la victime, du bourreau et du sauveur. On pourrait penser que c’est le bourreau qui mène la danse mais c’est en fait la victime qui a le rôle principal et qui mène le jeu. Car sans lui, le bourreau et le sauveur n’ont pas lieu de se rencontrer et il n’y aurait aucun jeu qui pourrait se mettre en place.

Dans cette épisode, je suis la victime, Caroline essaye de me sauver et mes amis sont mes bourreaux. Mais qu’est ce que je vais faire pour se sortir de ce triangle de Karpman? Je vous laisse le découvrir dans cette vidéo.

D’autres articles sur le blog : https://philosovie.com/blog/

D’autres vidéos sur la chaine youtube Philosovie: https://youtube.com/c/philosovie/?sub_confirmation=1

Recommended Posts
Contactez-nous

Vous avez une question? Envoyez-nous un mail.

Not readable? Change text. captcha txt
Comment travailler en voyageant?Vie en van