Pour une enfance heureuse – Catherine Gueguen

 In Bibliothèque

Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen– Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau –
Du Dr Catherine Gueguen

Quatrième de couverture

Dans le monde entier, les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins essentiels de l’enfant. Elles prouvent qu’une relation empathique, aimante, est décisive pour permettre à son cerveau d’évoluer de manière optimale, pour déployer pleinement ses capacités intellectuelles et affectives. Le cerveau des enfants et des adolescents se révèle très vulnérable : toutes les expériences ont un impact majeur sur sa structuration. Les relations avec les parents ou l’entourage façonnent l’intelligence cognitive et relationnelle de l’enfant, et détermineront son comportement affectif, notamment sa capacité à surmonter le stress, à vivre ses émotions. Toute forme de maltraitance, de violence même apparemment anodine, perturbera le bon développement de son cerveau, de son affectivité, avec parfois des dommages irréversibles. Catherine Gueguen nous fait partager ces découvertes neurologiques saisissantes, les explique avec clarté. Elle les illustre de nombreux cas cliniques, et propose des conseils éducatifs pour les parents ou les professionnels. Afi n de donner la chance à l’enfant de devenir un jour un adulte libre et heureux.

Mon avis de parent

Lorsque j’ai vu ce livre en librairie quelque chose m’a attiré, peut-être la couverture signée par Sempé, peut-être le titre ou encore le sous-titre – repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau – . Pourtant puisque j’avais déjà d’autres livres dans les mains, je l’ai reposé, mais je l’ai vite regretté une fois arrivé à la maison. Deux ou trois jours plus tard, c’est une personne en consultation qui m’en parle. Le lendemain, je n’hésitais plus à me le procurer.

Nous avons souvent l’habitude de dire qu’il n’y a pas de mode d’emploi pour être parent. En terminant cet ouvrage je me suis dit que s’il devait y en avoir un, ce livre en serait la parfaite introduction voir bien plus ! Les ouvrages sur l’éducation positive et bienveillante sont très nombreux et très bien faits, mais ce livre-là a selon moi un avantage considérable. Et c’est là que le sous-titre prend tout son sens … à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau” !
Étant moi-même très attiré par les neurosciences, j’y ai trouvé une mine d’informations. L’auteur prend soin, pas à pas, de nous expliquer de quelle façon le cerveau de l’enfant se développe et dans quelle mesure ce développement aussi complexe soit il est en lien avec la manière dont les parents et les divers accompagnants de l’enfance vont se comporter.

Les chapitres sur le cortex orbito frontal, le cortex cingulaire antérieur ou encore le système limbique sont parfaitement clairs et enrichissants il devient alors impossible au vu du nombre d’études citées en référence de nier l’effet néfaste de la Violence Éducative Ordinaire (VEO) . Le Dr Catherine Gueguen explique également très bien le rôle des neurotransmetteurs, hormones et molécules sécrétées par le cerveau et l’organisme de l’enfant et les conséquences du stress sur celui-ci et cela  toujours en lien avec les événements extérieurs.
Ainsi nous comprenons parfaitement la nécessité d’une bonne écoute, l’attention et l’éducation sans violence verbale ou physique sont indispensables (s’il fallait encore en douter). Nous sommes de nombreux  parents à être démunis, dépassés, à essayer d’y mettre toute la meilleure volonté du monde pour être efficaces dans l’éducation de nos enfants pourtant, nous ne sommes pas vraiment conscients de la violence éducative ordinaire que nous mettons en place. D’autres diront qu’une petite gifle, une punition, une fessée ne peut pas faire de mal et qu’une humiliation n’a jamais tué personne puisqu’eux même l’ont expérimenté… Ceux-là, je les invite à bousculer leurs croyances et à lire ce livre avec beaucoup d’attention. 😉

Bien sûr, il ne s’agit pas de juger dans cet ouvrage, mais simplement d’informer. Lorsque l’on termine un livre aussi précis que celui-ci, nous ne pouvons plus faire comme avant ! Prendre conscience que la plupart d’entre nous traitent parfois nos enfants avec bien moins de respect et de tolérance qu’un inconnu est un recadrage très efficace, mais en comprendre les conséquences sur le cerveau ajoute à cette efficacité.

Quoi qu’il en soit, ce livre est pour moi une référence qu’il faut lire et relire, il devrait être remis gratuitement dans toutes les maternités, aux parents, futurs parents, grands-parents et tous les accompagnants (école, collèges, crèches, garderies…). Tous auraient à y gagner à s’en inspirer pour guider les enfants vers l’âge adulte dans les meilleures conditions possible. Écouter les peurs, les colères, les tristesses et rayer de son vocabulaire les mots “caprices” ” comédies”…  vous paraîtra alors indispensable. Mes enfants ont maintenant 12 et 14 ans et bien qu’il ne soit pas trop tard, j’aurais adoré avoir ce livre plus tôt.

N’hésitez pas c’est à se procurer les yeux fermés !

N’hésitez pas à partager et à laisser vos commentaires sous cette page.

 

D’autres avis de lecteurs: https://amzn.to/2XBEZzk

 

Retrouvez d’autres livres recommandés par Philosovie: https://philosovie.com/les-livres-de-philosovie/

Showing 4 comments
Contactez-nous

Vous avez une question? Envoyez-nous un mail.

Not readable? Change text. captcha txt
menthéourLes quatre accords toltèques