Avez-vous remarqué à quel point il peut être difficile parfois de s’en tenir à ses décisions et d’atteindre ses objectifs, réaliser les projets qui tiennent à coeur  ?

J’accompagne les entrepreneurs à Oser Être et se lancer et l’une des plus grandes difficultés et de faire face aux périodes de doutes, aux habitudes qui ne facilitent pas la réussite et donc de garder un état d’esprit qui permet de rester motivé.

Je vous encourage à lire cette vidéo à votre rythme et prendre le temps de l’appliquer sérieusement.

1 – Introspection « Quel est mon besoin, mon désir »

Prenez le temps de savoir précisément ce que vous voulez. Quel est votre objectif et en quoi celui-ci est essentiel, en quoi a-t-il du sens ? Il est important de savoir vous arrêter et de faire une introspection pour sentir ou vous en êtes. Ne vous laissez pas perturber par la petite voix et autorisez-vous à vous poser en toute franchise la question « Qu’est-ce qui est important pour moi et pourquoi ». La plupart du temps nous avons décidé de faire des choses, mais nous en oublions le sens. Souvenez-vous toujours quel sens vous donnez à vos actions. Ainsi dans les moments plus difficiles vous pourrez vous souvenir pourquoi vous faites les choses et pourquoi vous devez continuer à les faire même quand c’est inconfortable.

2 – Les avantages et inconvénients

Notez sur une feuille notez précisément et dans le détail les avantages et les inconvénients. Vous devez clairement informer votre cerveau émotionnel des conséquences positives et négatives des choix que vous faites. En quoi le fait d’arrêter de fumer est essentiel, quel sera le prix à payer si vous continuez ? Quel sera le prix à payer si vous abandonnez votre projet d’entreprise ? Pensez à vous et à votre entourage. Ce n’est pas forcément très agréable, mais vous devez clarifier cela pour que votre cerveau se mette en marche dans la bonne direction. Bien entendu, faites la même chose avec le positif. Qu’est-ce que la persévérance dans votre démarche vous permettra d’atteindre d’absolument génial, de grandiose pour vous et votre entourage.

3 – Visualisation & « sensorialisation » sur le négatif

Ici vous prenez le temps d’intégrer émotionnellement la phase n° 2. Si vous ne faites pas ceci, vous n’aurez finalement fait qu’intellectualiser les choses et cela, votre cerveau émotionnel s’en fiche totalement. Il vous faut vivre et ressentir au plus profond de vous les conséquences négatives d’un éventuellement laissé aller trop fréquent, d’un renoncement… Visualisez, entendez, sentez, gouter ce que peut donner un éventuel renoncement et permettez-vous de vivre vos émotions. Informez votre cerveau émotionnel de façon expérientielle du prix à payer.

4 -Visualisation & « sensorialisation » sur le positif

Pas grand-chose à ajouter ici si ce n’est de faire la même chose que précédemment cette fois avec le côté positif. Terminez toujours vos visualisations pour le positif.

5 – répétez cet exercice

Refaites cette séquence de temps à autre pour toujours rappeler à votre inconscient l’importance et le sens de vos décisions à prendre une direction qui doit servir la vie qui vous fait « en vie ».

Je vous souhaite une magnifique pratique et d’Oser Être acteur et responsable de la vie qui vous fait en Vie

 

Steves DOUPEUX
Fondateur du blog Philosovie, Coach « Osérologue », conférencier, formateur , Steves Doupeux est apprécié pour son authenticité, sa vulnérabilité et sa force tranquille. Oser Être, transmettre et accompagner  les particuliers, entrepreneurs et entreprises à l’éveil des consciences, à la réalisation de soi et au leadership humaniste.
Pour en savoir plus sur Steves: www.stevesdoupeux.fr
Contactez nous

Vous pouvez nous envoyer un courrier électronique et nous vous répondrons au plus vite.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Share This
croyances limitantes